Le concept du bateau

J'ai fait une grosse bêtise il y quelques années de cela. J'ai traversé l'Atlantique (en tant qu'équipier) sur l'Open 50 de Luc Coquelin. Nous n'avons pas eu beaucoup de vent lors de cette traversée entre les Canaries et la Guadeloupe (19 jours de traversée - vraiment pas brillant pour ce bateau), mais j'ai déjà trouvé les sensations formidables. Je savais déjà que j'aimais les bateaux performants, mais là j'ai vraiment l'impression d'avoir attrapé un virus.


Pour mon projet, je me suis mis à la recherche d'un bateau combinant les qualités suivantes

  • Prévu pour faire des traversées océaniques dans toutes les conditions
  • Très bonnes performances à toutes les allures
  • Un comfort fonctionnel mais correct


On peut facilement trouver sur le marché des bateaux qui répondent à deux de ces critères, mais très peu répondent de manière satisfaisante aux trois à la fois. Les course-croisières par exemple sont rarement vraiment adapté aux grandes traversées. Les bateaux plutôt orienté grande croisière pêchent en terme de performances. Les bateaux de course océanique manquent de comfort.


Au bout du compte, j'ai décidé de faire construire un one-off. Je me suis adressé à l'architecte Erik Lerouge pour le design du bateau.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet